3.5 C
Paris
jeudi, décembre 8, 2022

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Home Blog

Mondial-2022 : Mahmoud Abbas dépense 100 000 dollars au Qatar

De : Olivia Abecassis

La délégation palestinienne séjourne dans le prestigieux hôtel Ritz Carlton de la capitale qatarie. Le Mondial qui a démarré ce dimanche au Qatar accueille dans ses tribunes de nombreuses personnalités venues assister à l’évènement, parmi lesquelles Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne.

Le chef des renseignements de Tsahal, le général Aaron Haliwa, a déclaré lundi lors de la conférence de l’INSS (Institute for National Security Studies), qu’ »Israël agit seul contre l’Iran et prend des décisions liées à sa sécurité nationale profitant de la coupe du monde 2022 au Qatar ».

Dans les faits, Israël a conclu un accord avec le Qatar pour obtenir un bureau temporaire durant la Coupe du monde. Selon lui, l’État hébreu y mène une guerre culturelle et de l’information. Pour ce faire, il vise d’abord un rapprochement entre Israël et l’ensemble des pays arabes, car il n’est pas effectif, malgré les accords d’Abraham signés avec certains d’entre eux en 2020.

Et pour cause ! De nombreux supporters arabes de football présents à la première Coupe du monde au Moyen-Orient évitent les journalistes israéliens au Qatar qui tentent de les interviewer, illustrant le chemin qui reste à parcourir. Aaron Haliwa assure que « l’Iran, le Hamas et les Frères musulmans sont également dans notre ligne de mire, puisque le soutien américain à Israël n’est pas concret et je ne suis pas sûr que le monde comprenne encore la puissance de l’Iran ».

Il annonce qu’il faut chercher à unir l’équipe iranienne et ses supporters face au pouvoir dans le mondial-22 et que le refus de chanter l’hymne national, des slogans anti-gouvernementaux, la propagande, la terreur et les offenses sont tous le fruit de leurs efforts soutenus permettant de renverser le régime des mollahs. « Notre délégation fera de son mieux pour tirer avantage du fait que les Israéliens et les Iraniens ont la possibilité de supporter, côte à côte, à la Coupe du Monde 2022 », martèle-t-il.

Par ailleurs, il met en cause la solution à deux États et parle des documents révélés qui montrent une facture d’hôtel d’un montant de près de 100 000 dollars (100 000 euros) pour un séjour de dix jours de Mahmoud Abbas.

La délégation palestinienne n’a en effet pas lésiné sur les moyens, puisqu’elle séjourne dans le prestigieux hôtel Ritz Carlton de la capitale qatarie. Une somme à laquelle il faut ajouter le prix des billets d’avion et les dépenses sur place.

À part les frais considérables occasionnés par son voyage, il est accompagné d’une délégation comptant pas moins d’une quarantaine de personnes, incluant des membres de sa famille comme son épouse et ses fils, des amis, son médecin personnel, le chef du renseignement palestinien ainsi que sept gardes du corps. La plupart détiennent d’ailleurs la nationalité qatarienne.

https://www.i24news.tv/fr/actu/coupe-du-monde/1669037078-l-iran-envisage-de-nuire-pendant-le-mondial-au-qatar-chef-des-renseignements-de-tsahal

Vidéo – Une assistante maternelle gagne en moyenne 4000€

1

Dans la tête des black blocs

« Délinquants », « fauteurs de troubles », « casseurs » : faut-il croire les chaînes d’infos quand elles déroulent leurs « vérités » sur les blacks blocs, ces « fantômes » qui enflamment les manifestations ? Surtout pas, prévient le journaliste Thierry Vincent, spécialiste des mouvements contestataires d’extrême gauche. Chez les Editions de l’Observatoire, il publie « Dans la tête des blacks blocs, vérités et idées reçues », une enquête passionnante qui démonte, pièce par pièce, les clichés et la mécanique perverse de la désinformation. Elle est le fruit de dix années d’immersion dans l’univers très fermé de l’ultra gauche. Rencontre avec un grand journaliste, grande gueule, piquant, urticant mais, surtout, pro.

Le Correspondant : Dans l’imaginaire collectif, l’image des blocs renvoie à ces hommes de noir vêtus, masques à gaz sur le nez, qui mettent le feu dans les manifestations. Votre livre torpille les idées reçues et les notions forgées. Qui sont les blacks blocs ?

Thierry Vincent : Justement, j’ai écrit ce livre pour dessiller les yeux sur un « mensonge médiatique » qui continue à faire accroire aux français que les blacks blocs sont des « casseurs infiltrés dans les manifestations ». Je le dis tout de suite : il n’y a aucune comparaison possible entre les blacks blocs et les casseurs. A part le mode de manifestation – qui est radical -, tout le reste les sépare. Ils ont des intérêts totalement divergents et il est même arrivé que des blacks blocs aient empêché des casseurs de piller des magasins.

Et d’ailleurs, même la police le dit : les casseurs sont des voyous et des délinquants, qui profitent des manifestations pour mettre à sac des magasins ou pour faire volatiliser les téléphones portables, tandis que les blacks blocs sont des militants politiques, qui ne s’attaquent qu’aux symboles du capitalisme – et ce qu’il considère comme tel :  des banques, des agences immobilières, les compagnies d’assurances, les fast-food… mais jamais aux cafés ou aux restaurants du coin.

Que l’on ne s’y trompe pas : les blocs ne sont pas non plus des « infiltrés dans les manifs », ils y sont accueillis par la foule et – parfois – ils exercent même une certaine fascinations sur un bon nombre de manifestants…

Ils commettent des actes délictueux quand-même …

Oui, ils cassent pendant les manifestations, mais ils ne cassent pas pour voler, ils ne détruisent pas les banques pour repartir avec le pactole, mais pour marquer, par des actes forts, une contestation sociale ou une revendication politique. Car ils pensent que la démocratie classique, libérale, représentative, avec des corps intermédiaires, comme les syndicats, ne marchent pas. Ces sont des révolutionnaires. Une version française des autonomes des années 70 ( un mouvement non organisé, qui refusait toute hiérarchie, plutôt communiste, et qui rejetait tout, syndicat et autorité, ndlr ). Ils sont dans le mythe fondateur de la guerre d’Espagne. Ils vouent également un énorme culte à la révolution antifasciste italienne sous Mussolini. D’ailleurs, un de leur slogan, c’est « siamo tutti antifascisti » (« Nous sommes tous antifascistes », ndlr).

Spécialiste des mouvements sociaux, le journaliste Thierry Vincent réalise des documentaires pour les principales chaînes de télévision et écrit régulièrement des articles pour les grands magazines de la presse française.

Le correspondant

Fnac

Vidéo – importer plus de gaz depuis l’Azerbaïdjan, pays non démocratique, qui a tué près de 300 Armeniens

Video épouvantable montrant des soldats azeris exécutant à bout portant plusieurs prisonniers de guerre armeniens. Cette video de nouveaux crimes de guerre 🇦🇿 est en cours de vérification (par des médias et des instances internationales).

Ursula von der Layen :

L’Europe a tout ce qu’il faut pour se libérer des énergies fossiles russes.

L’inauguration de l’interconnexion 🇧🇬🇬🇷 change la donne.

Ensemble, façonnons une Union de l’énergie forte et résiliente.

Vidéo – Joe Biden montre des signes de plus en plus inquiétants de sénilité

0

« Où est Jackie? »

Joe Biden, pendant un discours sur la nutrition et la santé, s’est adressé à l’ancienne membre de la Chambre des représentants Jackie Walorski, qui était élue républicaine de l’Indiana, tragiquement décédée début août dans un accident de voiture.

Vidéo – Séquence émotion : quand McKinsey explique que la multinationale ne paye pas d’impôt sur les sociétés en France… car elle n’y réalise pas de bénéfice.

52,125FansLike
620FollowersFollow