2.8 C
Paris
mardi, décembre 6, 2022

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Destruction volontaire de l’hôpital public ?

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Le Ségur de la santé pour une revalorisation des soignants, c’est le moins que l’on puisse faire. Mais l’envers du décor est bien loin de ce que l’on voudrait bien nous faire croire.

Fermeture de lits par manque de personnels, suspensions de contrats, arrêts maladie, les pressions sur les personnels soignants deviennent insupportables.

Le communiqué de l’USAP-CGT rappelle toutefois que la problématique du manque de lits et de personnels ne date pas d’aujourd’hui. « On est dans une spirale infernale. Si l’hôpital est encore debout, ce n’est que grâce à la conscience professionnelle de ceux qui y travaillent« , explique Olivier Camas, responsable de l’USP-CGT et aide-soignant de profession.

Selon une enquête flash dirigée par le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, environ un lit sur cinq serait actuellement fermé dans les grands hôpitaux français, faute de personnel.

Pour couronner le tout dans certains hôpitaux les soignants sont littéralement fliqués par la hiérarchie

Avant nous avions le droit de manger les restes pendant notre pause de 30 min, ça évitait de jeter inutilement, nous avions également une cafetière dans les services et nous nous servions parfois une tasse. Mais la direction vient de nous l’interdire, pour celles et ceux qui oseraient ne serait-ce que de ne prendre qu’un sucre, c’est la sanction immédiate pour vol. L’ambiance c’est très vite dégradée, beaucoup pensent quitter la profession. Pour couronner le tout nous n’avons même pas de salle de pause pour prendre nos repas.

Témoignage d’une soignante

Le gouvernement est désavoué par les hôpitaux qui réintègrent avec bon sens les soignants suspendus !! Échec d’une politique sanitaire incohérente totalitaire et dangereuse. (Union Citoyenne pour la liberté)

l’hôpital Nord-Franche Comté réintègre 23 soignants non vaccinés jusque là suspendus.

Applaudir c’est bien, agir c’est mieux !

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
621FollowersFollow
892SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire