6 C
Paris
jeudi, décembre 2, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

En Guadeloupe, le scandale de l’eau est un désastre écologique

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Des foyers privés d’eau, ou alimentés par un liquide trouble, impropre à la consommation. Tel est le quotidien des Guadeloupéens, qui achètent ainsi plus de cinquante millions de bouteilles en plastique par an. Si le «scandale de l’eau» parasite les journées de milliers de citoyens outre-mer depuis plus de trente ans déjà, il cache surtout un immense enjeu écologique.

«On a compris partout que l’eau était une ressource qui se raréfiait. Ici, on la gâche comme si l’on avait cinquante ans de retard», regrette Germain Paran, président du Comité de défense des usagers de l’eau de Guadeloupe.

61% de l’eau distribuée est gâchée

Les derniers chiffres de l’Observatoire de l’eau, publiés en décembre 2020, apparaissent de fait aberrants. «En 2018, 78,3 millions de m3 d’eau potable ont été mis en distribution sur l’ensemble de la Guadeloupe. Sur ce volume total, seulement 39% de l’eau (30,5 millions de m3) a été consommée par la population», énonce ainsi le rapport.

Un immense gâchis qui s’explique essentiellement par un réseau vétuste, rongé par les fuites, dont 90% sont localisées sur des branchements. «La majorité des poses et des canalisations n’était pas conforme à l’époque, analyse Hugues Delannay, directeur adjoint de l’Office de l’eau de Guadeloupe. Nous vivons sur un territoire à risque sismique, où il y a beaucoup de mouvements de sol, et où les matériaux alors utilisés — l’amiante ou la fonte grise, cassantes — n’étaient pas adéquats», poursuit le cadre. Les ouvrages s’y dégradent plus rapidement qu’ailleurs et y sont moins fréquemment renouvelés, mauvaises finances obligent.

Une commission d’enquête parlementaire, exigée par les députés de La France insoumise fin janvier 2021, devrait bientôt s’atteler à déterminer les responsables de telles malfaçons.

«Il faut tout refaire, un point c’est tout»

La problématique des fuites est telle qu’une équipe de techniciens a été spécialement formée pour les repérer et réparer. Active jusqu’en mai 2020, elle s’est attaquée à 310 fuites, avant que la préfecture ne prenne le relais. Un site internet avait même été mis en place, afin de suivre en temps réel les indicateurs de performance de la mission et permettre à la population de signaler les fuites ou coupures d’eau trop longues. «Ces opérations au compte-gouttes, ci et là, ne servent à rien, assène Germain Paran. Il faut tout refaire, un point c’est tout»

Plus de la moitié des prélèvements d’eau non encadrés

D’autant que, afin de compenser ces fuites et les mirobolantes pertes d’eau qu’elles entraînent, les exploitants prélèvent toujours davantage dans les masses d’eau naturelles. «Ce surplus a pour conséquence de réduire la quantité d’eau disponible dans les rivières. Or, il est nécessaire d’avoir un débit minimum afin d’assurer la continuité biologique et que la vie aquatique puisse se développer», commente Guillaume Steers, chef du pôle eau au sein de la Direction locale de l’environnement, de l’aménagement et du logement.

Surtout, regrette le fonctionnaire, sur la cinquantaine de prélèvements en Guadeloupe, trente-cinq ne respectent pas la loi sur l’eau ni le Code de l’environnement. Ils ne sont, en effet, pas correctement déclarés par les exploitants, si bien que la Deal n’a aucune visibilité sur leur responsabilité : il est ainsi impossible de savoir s’ils sont bien dimensionnés par rapport à la capacité du cours d’eau.

La préfecture a certes envoyé des mises en demeure aux acteurs concernés, en décembre 2020, mais les choses semblent traîner : «Nous n’avons vraiment pris en charge ce sujet qu’à la fin 2019, assume Guillaume Steers. Très clairement, nous avions d’autres priorités, l’assainissement en premier lieu.»

Reporterre.net

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
659FollowersFollow
917SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

en direct actuellement cliquez ici pour suivre
OFFLINE