13.3 C
Paris
jeudi, septembre 23, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Entre sénateurs, on ne se punit pas. C’est une caste à part. Ils font la loi, mais elle ne s’applique pas à eux

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Gérard Larcher visé par des plaintes pour ne pas avoir signalé des faits de harcèlement de sénateurs sur leurs collaborateurs à la justice, selon Libé. Le président du Sénat « risque d’être mis en examen », explique Me Biot-Stuart, l’une des avocates des victimes.

Consignes confuses, vacances refusées mais décomptées, ton menaçant… Sophie, l’une des victimes d’un sénateur « de droite » décrit un système qui broie celles et ceux qui tente de faire valoir leurs droits au sein du sénat…

En 2018, le sénateur lui accorde une augmentation de salaire, car « elle travaille bien ». Au moment de signer, elle sent la main de l’élu se poser sur la sienne. »Dans sa tête, il fallait une contrepartie à mon augmentation. Je me suis demandé ce qu’il était en train de faire »

« Entre sénateurs, on ne se punit pas. C’est une caste à part. Ils font la loi, mais elle ne s’applique pas à eux. Et surtout, pourquoi voulez-vous que ça s’arrête ? Tout va bien pour eux », explique Eric à Libé, qui poursuit la sénatrice LR Garriaud-Maylam

La sénatrice PS Frédérique Espagnac (proche de Hollande) vient de voir le contrat de travail d’une collaboratrice résilié à ses torts exclusifs aux prud’hommes. Elle devra lui verser près de 26 000 euros. Même si le qualificatif de harcèlement moral n’a pas été retenu.

Libération n’évoque pas le cas Benbassa, accusée d’avoir mis en danger la santé de certains ses collaborateurs dans un article de Médiapart cet été… Mais les collaborateurs évoquent tous leur crainte d’une omerta au sénat

« En mon âme et conscience, je n’ai pas transmis à la justice », a fini par lâcher Larcher sur les faits de harcèlement. A quoi sert la cellule de signalement? « Il y a la justice pour régler ce genre de choses », répond le président du Sénat… Bref, les victimes sont seules…

Capital avait révélé que l’avocate d’une victime, Maître Biot-Stuart, avait déposé une plainte avec constitution de partie civile en mars: non-dénonciation du délit de harcèlement présumé et prise de mesures destinées à faire échec à la loi…

Nils Wilcke

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

1 COMMENT

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
646FollowersFollow
897SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE
%d blogueurs aiment cette page :