11.4 C
Paris
jeudi, septembre 23, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Décès d’une présentatrice due aux complications du vaccin contre le Covid

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Une présentatrice radio est décédée des suites de complications du vaccin AstraZeneca Covid-19, a constaté un coroner.

Lisa Shaw, qui travaillait pour BBC Radio Newcastle, est décédée à l’âge de 44 ans en mai après avoir développé des maux de tête une semaine après avoir reçu sa première dose du vaccin.

Karen Dilks, coroner de Newcastle, a constaté que Mme Shaw souffrirait de caillots sanguins dans le cerveau, ce qui a finalement conduit à sa mort.

Le coroner a déclaré : « Lisa est décédée des complications d’une vaccination contre le Covid AstraZeneca ».

Mme Dilks a déclaré que Mme Shaw était auparavant en forme et en bonne santé, mais a conclu qu’il était « clairement établi » que son décès était dû à une très rare « thrombopénie thrombopénie thrombotique induite par le vaccin », une condition qui conduit à un gonflement et à un saignement du cerveau.

« Maux de tête graves »

Mme Shaw, mère d’un enfant, a reçu sa première dose du vaccin le 29 avril.

Le 13 mai, elle a été emmenée en ambulance à l’hôpital universitaire de North Durham après avoir eu mal à la tête pendant plusieurs jours.

Dans un communiqué, le Dr John Holmes qui l’a traitée a déclaré qu’elle se plaignait d’avoir de fortes douleurs au front et derrière les yeux.

Des tests ont été effectués et des caillots sanguins ont été trouvés dans son cerveau, ce qui l’a incitée à être transférée à l’unité de neurologie spécialisée à l’infirmerie Royal Victoria (RVI) de Newcastle.

Dans la soirée du 16 mai, Mme Shaw a déclaré que les maux de tête étaient pires et qu’elle avait de la difficulté à parler.

Les scanners ont montré qu’elle avait subi une hémorragie dans le cerveau et qu’après que son état se soit détérioré, une partie de son crâne a été enlevée pour essayer de soulager la pression à l’intérieur de sa tête.

Son état a continué de s’aggraver et malgré d’autres chirurgies et traitements, elle est décédée le 21 mai.

La directrice de la sécurité de l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé, le Dr Alison Cave, a déclaré qu’elle « examinerait » le verdict du coroner.

« Les avantages du vaccin contre le Covid-19 AstraZeneca continuent de l’emporter sur les risques pour la plupart des gens », a-t-elle déclaré.

« Il est donc toujours vital que les gens se présentent pour leur vaccination et pour leur deuxième dose lorsqu’ils sont invités à le faire. »

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

1 COMMENT

  1. BIEN FAIT POUR SA GUEULE.

    1/ JOURNALOPE DES MERDIAS MAINSTREAM
    2/ JEUNE DONC AUCUN RISQUE, MAIS SE FAIT INJECTED QD MEME, DONC SUPER CONNE ET IGNORANTE
    3/ UNE NOUVELLE PREUVE QUE CE NE SONT PAS DES VACCINS MAIS ARMES BIOLOGIQUES POUR DEPOPULATION
    4/ SI LES COLLABOS, LES CONS, LES LACHES ET LES IGNORANTS MEURENT, IL Y AURA PLUS QUE LES INTELLIGENTS SUR TERRE FACE AUX ORDURES COMME macron. DONC ON LUI FERA LA PEAU…

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
647FollowersFollow
897SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE
%d blogueurs aiment cette page :