8.1 C
Paris
jeudi, octobre 21, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Après plusieurs incidents, des médecins déconseillent la pratique d’un sport intensif après la vaccination

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Au moins trois jeunes cyclistes ont été admis à l’hôpital en raison de problèmes cardiaques après une course ou un entraînement ces dernières semaines.

Ils venaient d’être vaccinés contre le coronavirus. « Il n’y a pas lieu de paniquer, mais nous recommandons tout de même de ne pas faire d’efforts physiques intenses au moins une semaine après chaque piqûre », préconisent mercredi plusieurs médecins et cardiologues dans Het Laatste Nieuws. Au sein de l’équipe cycliste Acrog-Tormans Balen BC, qui compte 170 coureurs dont environ 80 débutants, trois sportifs âgés de 15 à 17 ans ont développé des problèmes cardiaques peu de temps après leur vaccination. L’un d’eux a souffert d’une douleur dans la poitrine lors d’une compétition, tout juste deux jours après sa première dose du vaccin Pfizer. L’athlète en question, Yarno Van Herck, 15 ans, a appris à l’hôpital qu’il s’agissait d’une inflammation du muscle cardiaque. Dans la tranche d’âge des 19 à 23 ans, aucun coureur de l’équipe ne s’est plaint d’une quelconque gêne au coeur.

« Mon téléphone ne cesse de sonner », explique Kris Van der Mieren, médecin à la Fédération belge de cyclisme. L’Agence des médicaments a informé les médecins en juillet qu’il y avait un risque accru (mais rare) de développer une inflammation du muscle cardiaque (myocardite) ou de la membrane qui entoure le coeur (péricardite) dans les 14 jours suivant la vaccination. « Des cas rares, mais nous en connaissons déjà trois », a souligné le praticien.

La Libre

Karine
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
649FollowersFollow
900SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE