8.1 C
Paris
jeudi, octobre 21, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Hôpital de Lons le Saunier bunkerise

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Voilà ce qu’on peut voir en allant faire un tour du côté de l’hôpital de Lons en ce beau jeudi 12 août à 9h du matin.

Tous les accès extérieurs de l’hôpital ont été grillagés, des chaines empêchent le personnel d’emprunter le portillon par lequel il accède d’ordinaire à son lieu de travail, l’accès au laboratoire a été grillagé, de même que celui de l’IRM.

Depuis sa guérite, devant l’entrée principale, un vigile tout en noir contrôle l’entrée des patients, mais également celui du personnel.

Au sein même de l’hôpital, l’administration a commencé la chasse au personnel non vacciné (qu’il soit ou pas en contact avec les patients) à coup de circulaires.

Un climat délétère s’installe au fil des jours, qui ne pourra que s’amplifier et venir altérer la réputation de cet établissement qui n’a vraiment pas besoin de ça. Qui se préoccupe des patients? Qui se préoccupe de ceux qui travaillent pour la santé de tous?

Quelle pitié. La préfecture du Jura n’a plus d’hôpital public, il a été remplacé par un camp retranché.

Armand Spicher

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
649FollowersFollow
900SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE