8.1 C
Paris
jeudi, octobre 21, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Laurent Toubiana publie une étude édifiante sur la surmortalité, « relativement faible », en 2020

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Des chercheurs affiliés à l’Inserm, l’IRSAN, le CNRS, l’INSEE et l’AP-HP – Laurent Toubiana, Laurent Mucchieli, Pierre Chaillot et Jacques Bouaud -, sont formels : « L’épidémie de Covid-19 a eu un impact relativement faible sur la mortalité en France »L’année 2020 n’ayant connu aucune surmortalité chez les personnes âgées de moins de 65 ans, notamment.

Invité d’André Bercoff sur Sud Radio, le chercheur Laurent Toubiana décrypte en exclusivité cette étude disponible sur le site de l’Irsan.

« La surmortalité, on en a beaucoup parlé dès la canicule de 2008. »Surmortalité, oui, mais relative. Pour la population française dans son ensemble, les auteurs estiment à 3,66 %, l’excès par rapport à la mortalité attendue en 2020, soit 23 000 morts au-delà de la moyenne des années précédentes.

Un indéniable vieillissement de la population cumulé à un coronavirus qui impacte surtout les personnes âgées

« Il ne faut pas oublier également que la population française vieillit », ajoute le chercheur. Il faudra également s’attendre à une surmortalité dans les années à venir pour ces raisons démographiques. « Par ailleurs, l’âge médian au décès à l’hôpital des malades de l’épidémie de coronavirus est de 85 ans et près de 92,5 % des personnes avaient 65 ans et plus », rappelant que cette maladie tue principalement des personnes âgées…

SudRadio

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
649FollowersFollow
900SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE