6 C
Paris
jeudi, décembre 2, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Cette partie de la population ignore…

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

« Je pense qu’une partie de la population n’est carrément pas au courant de ce qui se passe réellement en France en ce moment.
N’ayant comme source que BFM ou les influenceurs employés par l’état, ainsi que le discours odieusement hypocrite de Macron, elle s’imagine juste qu’une poignée d’agitateurs légèrement timbrés qu’ils appellent des antiv, foulent le sol français en mettant en cause les décisions gouvernementales alors que celles-ci ont été adoptées par les parlements en tout légalité.

Cette partie de la population ignore que tout discours ne se superposant pas à la virgule près au discours présidentiel fait l’objet de censure et de sanctions.

Cette partie de la population ignore que les très nombreux avocats essayant de défendre le droit sont systématiquement censurés et bannis.
Que les médecins qui essaient de soigner leurs patients suivant des protocoles que ceux imposés par l’état sont jugés et condamnés.

Cette partie de la population ignore que les médias ne sont plus indépendants et que la justice de ce pays est aux ordres du gouvernement.

Cette partie de la population ignore que les partis d’opposition sont ignorés, ou noyautés.

Cette partie de la population ignore que lorsqu’un type tel George Ghosn écrit un torchon d’injures sur VSD, il le fait avec une contrepartie promise par le parti de Macron.

Cette partie de la population ignore que le sort de notre pays est tout simplement en train de se jouer et que si nous ne résistons pas, la France sera rayée de la carte. Il n’y aura plus que des régions et c’est pourquoi d’ailleurs, les régions ont été récemment rassemblées.

Cette partie de la population ignore que la France est un symbole dans le monde, aussi bien pour les peuples que pour les gouvernements. Cette semaine, New York a donc décidé de suivre les décisions de Macron, estimant que si la France, -pays des libertés et des droits de l’Homme- le fait, tout le monde peut suivre.

Cette partie de la population ignore que le samedi nous ne sommes pas 200.000 dans les rues, mais plusieurs millions. Une source policière a même annoncé 11 millions pour samedi dernier, ce qui ne m’étonne pas. En effet, on peut faire la comparaison avec la coupe du Monde 1998.

Cette partie de la population ignore que les hôpitaux sont actuellement vides de gens coco, mais pleins de touristes qui attrapent des bactéries, qui se blessent, qui ont un accident de la route, qui se noient, qui se cassent une jambe à la montagne, etc… comme chaque été.

Cette partie de la population ignore que le plan blanc est déclenché non pas pour faire face à une vague de coco mais pour empêcher les soignants de démissionner ou de se mettre en congé maladie comme ils avaient prévu de le faire.

Cette partie de la population ignore que la moitié au moins des soignants est contre cette thérapie. Ils s’en expliquent lorsque les médias daignent leur donner la parole sans les interrompre.

Cette partie de la population ignore que la science n’a jamais été exacte et qu’elle ne peut avancer que grâce à des débats et points de vue contradictoires.

Cette partie de la population ignore que nous ne sommes pas des objets. Que nous n’avons pas à porter un QR code comme une tranche de jambon.

Cette partie de la population ignore que le fait de nous faire représenter par des « élus » fait de nous des objets. Car seuls les objets n’ont pas leur mot à dire. Seuls les objets sont corvéables, interchangeables, jetables, transformables. Si tu veux mettre une peinture toxique sur la table, elle n’a pas son mot à dire. Si tu veux la transformer en niche à chien, elle n’a pas son mot à dire. Donc, en imposant sa volonté à un peuple sous prétexte de démocratie, c’est prendre les gens pour des objets. Un être humain a son libre-arbitre, sa liberté de pensée, sa liberté d’opinion, sa liberté de se soigner comme il l’entend, de se nourrir comme il l’entend.

Cette partie de la population ignore qu’une loi n’est pas éternelle et que les lois sont faites non pas par des dieux mais pas des humains et qu’elles ont pour vocation d’être abolies, modifiées, remplacées.

Cette population ignore qu’il y a des lois dans les pays où s’exerce la dictature.

En conséquence aucun gouvernement ne peut détenir un pouvoir suprême sur un peuple, à moins de le considérer comme objet. Car il n’y a pas de lois pour les objets. L’objet est soumis à des normes. Or en imposant un mode de vie à la population, le gouvernement la considère comme objet. En prenant ainsi l’ascendant sur les peuples, ce triangle du haut de la pyramide exerce un droit de propriété ce qui lui donne à peu près tous les droits, y compris celui de le stériliser par les méthodes qu’on soupçonne aujourd’hui, de le diminuer, de le modifier génétiquement, de l’utiliser en tant que cobaye de laboratoire, de le supprimer.

Voilà, c’était ma putain de pensée du matin en faisant le ménage !

Bonne journée ! Et sachez que les seuls remèdes à cette avancée des ténèbres, c’est

  • de rester dans la lumière.
  • de ne pas se laisser toucher, contaminer par la haine et la violence qu’ils dispersent, pour nous diviser, pour nous affaiblir.
  • la connaissance. Renier, repousser l’obscurantisme qu’ils sont en train de répandre. Internet nous permet d’accéder à tous les savoirs, à toutes les sciences. Bannissez ceux qui se moquent des « sachants », l’instruction est ouverte à tous, elle ne se dispense pas seulement sur les bancs de l’école. L’instruction est un travail de chaque jour, de chaque instant. Apprendre n’est pas une tare ni un péché. Ce temps-là est révolu. La connaissance étant une arme redoutable, elle a pendant des siècles était interdite aux peuples. Ce n’est plus le cas.
  • l’amour. Aimer est moins fatigant que haïr. La haine demande beaucoup d’énergie car elle n’est pas naturel, l’amour est simple, naturel.
  • le recul. Car on n’apprécie une situation que lorsqu’on a un plan large. Il suffit ensuite de zoomer pour analyser les détails.
  • Douter. Douter, vérifier, remettre en question. Ne jamais cesser de douter.: Seuls les imbéciles ont des certitudes…. »

IZA DE GISSE

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
659FollowersFollow
917SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

en direct actuellement cliquez ici pour suivre
OFFLINE