5.9 C
Paris
jeudi, octobre 21, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Stéphane Espic arrêté à Nancy après son coup d’éclat à Besançon

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Lundi 2 août 2021 vers 16h, un groupe s’est introduit dans le hall de l’hôtel de ville. Un des membres, Stéphane Espic, a décroché le portrait d’Emmanuel Macron avant de déchirer une partie du visage et de le rendre au palais de justice.

Le parquet de Besançon a ouvert une enquête pour vol, dégradation de bien public et outrage à personne dépositaire de l’autorité publique suite aux actes filmés par un gilet jaune et  diffusé dans une vidéo de cinq minutes sur le Groupe Facebook « Soutien à la dissidence« .

La Ville de Besançon a pour sa part annoncé avoir porté plainte contre le gilet jaune connu des forces de l’ordre qui s’est introduit lundi après-midi dans le hall de l’hôtel de ville.

Accompagné d’un homard gonflable, il a décroché le portrait du président de la République avant de le jeter au sol, puis de déchirer le contour du visage d’Emmanuel Macron après avoir remplacé le portrait par un QR Code en forme de doigt d’honneur avec le message « Non au pass sanitaire ».

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
649FollowersFollow
900SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE