11.2 C
Paris
samedi, octobre 16, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Vidéo – Examen du cœur refusé, motif, cette dame n’a pas pu présenter de pass sanitaire

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

« Donc aujourd’hui, on s’assoie sur le serment d’Hippocrate, on s’assoie aussi sur la liberté d’accès aux soins. C’est inadmissible ! », alors que le pass sanitaire ne sera normalement requis dans les hôpitaux – sauf en cas d’urgence – qu’à compter du 9 août, selon les dernières prévisions du gouvernement.

Cette situation problématique s’est déjà présentée dans certains territoires, et bientôt dans le Grand Est où l’ARS impose aux centres hospitaliers, à partir du 1er août, de placer un vigile à l’entrée de l’établissement pour vérifier les pass sanitaires alors que la loi n’est pas encore promulguée.

«Cette situation et ce flou sont problématiques : comment assurer le transport programmé d’un patient – une dialyse mensuelle, par exemple – s’il n’a pas de pass sanitaire et qu’il est refoulé à l’entrée de l’hôpital ?

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
646FollowersFollow
901SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE