8.1 C
Paris
jeudi, octobre 21, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Estrosi, l’homme qui voulait vacciner les enfants de 3 ans, a dû reculer !

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Christian Estrosi, le maire de Nice, a décidé que tous les enfants à partir de trois ans devront, pour être reçus en centre de loisirs, produire un certificat de vaccination ou un test négatif dès mercredi 28 juillet. Mais les Niçois l’ont fait reculer.

Christian Estrosi et sa femme ont reçu un traitement à la chloroquine

« Nous étions tous les deux concernés, pendant quatre, cinq jours qui ont été un peu éprouvants… Mais enfin comme une forte grippe. Je l’ai vécu parfaitement bien. Aujourd’hui, j’en suis au sixième jour. J’ai le sentiment d’être guéri. Je suis en pleine forme, tout simplement. »

Conclusion du maire de Nice : « J’ai décidé de faire confiance au professeur Raoult pour plusieurs raisons. D’abord parce que je le connais bien (…) Je sais que c’est un homme auquel j’ai le devoir de faire confiance car (…) toutes ses recherches ont été à la fois porteuses d’espoir et de résultat ».

La chloroquine ? Quelle chloroquine ?

Le 31 mars 2020 la presse people est sur le front du covid : « Désormais guéri, le maire de Nice raconte le calvaire qu’il a vécu, au cours d’un témoignage poignant. Le coronavirus ne lui a laissé aucun répit. »

Conclusion du maire de Nice : « Il faut prendre toutes les précautions. Le geste de chacun est une barrière, un geste qui peut permettre de se sauver soi-même et sauver énormément de gens. J’appelle chacun à prendre toutes les mesures et à respecter le confinement »

Alerte sur le front de Nice ! gare au virus !

Il faut dès cet été atteindre l’« immunité collective » à cause de la montée des « cas ». Le concept d’immunité collective a été analysé là. L’autre supercherie, les cas — fondés sur des tests PCR , dont le créateur a lui-même déclaré qu’ils ne servaient à rien — .

L’ampleur de l’arnaque s’est manifestée pleinement en Islande. Avec 85 % de la population vaccinée, l’envolée des fameux « cas » a justifié récemment denouvelles mesures « sanitaires ». Que de guillemets pour ces concepts absurdes ! La réalité, intangible, c’est la mort : AUCUNE MORT due au Covid n’a été à déplorer en Islande du 21 novembre 2020 au 23 juillet 2021 — chiffres officiels qu’il faut chercher derrière les chiffres des « cas » mis en avant.

Aux gueux qui n’ont pas droit au traitement de leur maire, ne reste plus qu’une injection de thérapie génique expérimentale. Leurs enfants aussi, dès trois ans. Et à leurs risques et périls, bien sûr. Personne n’est responsable des effets indésirables.

Le média en 442

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
649FollowersFollow
900SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE