12.7 C
Paris
vendredi, octobre 15, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Le variant Delta, premier d’une longue série ?

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Nous sommes le 1er Août 2035 et le Président Macron vient de faire son allocution mensuelle.

En effet, depuis octobre 2022, l’intervention présidentielle est devenue mensuelle, fixée à chaque premier jour du mois, à 20:00 précises. Sur tous les médias d’état et subventionnés par ce dernier.
Depuis quatre mois déjà le variant Omega4 est en forte progression dans l’Hexagone. Les trois précédents variants Omega datant de Février 2024, Septembre 2027 et Avril 2029. Les six doses d’ARN pour les trois précédents variants Oméga semblent insuffisants pour lutter efficacement contre l’Omega4. Le président annonce donc l’obligation d’injection d’une dose supplémentaire d’ARN pour ce variant Omega4. Et cela dès le 15 Août.

Par ailleurs, voici le point de situation pour le variant Delta et les sept autres variants encore en circulation active:

Le variant Delta est en nette progression après presque dix ans de faible activité.

Il circule très activement dans toute l’Europe (Zone 1 et QR Code 11). Le nouveau variant du variant Delta d’origine est le post-variant Delta2. Pour ce dernier, les laboratoires pharmaceutiques préconisent trois injections d’ARN-O4 sur une période de six mois.

Les variants Alfa et Beta sont maintenant circonscrits en Europe du sud (Zone 3s et QR Code 612).

Il semble que le programme UE27SafeAB ait réussit à endiguer ces deux variants au sud d’une ligne Pyrénées Alpes. Là-bas, les variants Alfa et Beta causent des dommages assez sévères. Ainsi, les autorités de santé annoncent un taux de décès de 0,018% de l’ensemble de la population.

Le variant Omicron est surtout actif en région parisienne dans l’Hexagone (zone 4a et QR Code 643b).

Ce variant semble incapable de se répandre au-delà. Les scientifiques ignorent toujours pourquoi ce variant semble incapable de « vivre » en-dehors de cette zone.
Et c’est tant mieux car ce variant est très virulent et cause des dommages psychologiques désastreux et irréversibles. Malgré tout, par sécurité maximale, cette zone 4a est fortement déconseillée. Même pour celles et ceux ayant reçu les douze double doses de vaccin ARN-M obligatoires. Une frontière sanitaire a été établie autour de cette île dite de France, avec quatre check-points gardés 24/24.

Le variant Epsilon en est à sa huitième année et cause toujours de gros dommages en Amérique du nord et Scandinavie (zone 3g et QR Code 1234snd).

Le traitement initial devant protéger de ce variant Epsilon comportait trois doses d’ARN-ss4. Rapidement elles se sont avérées insuffisantes, selon les laboratoires « mainstream », et cette année, le traitement anti Epsilon comporte onze injections.

Lambda est le variant qui sévit depuis deux ans surtout dans toute l’Amérique du sud (Zone 4p et QR Code 614ams).

Compte tenu de l’interdiction stricte des transports internationaux aériens, maritimes et terrestres, et des fermetures totales des frontières depuis le 1er Janvier 2024, le variant sud-américain Lambda reste heureusement confiné sur ce continent. Heureusement car sa contagiosité est fulgurante. Actuellement, seuls 48% des sud Américains ont reçu les quatre doses d’ARN-L1 recommandées par les quatre laboratoires agréés dans le monde pour produire et vendre (j’allais dire « distribuer » … lol!) les traitements obligatoires… La suite c’est ici

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
646FollowersFollow
901SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE