22.5 C
Paris
vendredi, septembre 17, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Vidéo – Christian Vélot : Ne faisons pas un remède pire que le mal

Je soutiens le Réveil citoyen

Pendant que dans les médias de la pensée unique , BFM, TF1,LCI etc..,on fait de la pédagogie sur le vaccin, grâce aux médecins spécialiste des épidémies, comme le docteur Cohen (nutritionniste), docteur Laurent Alexandre (Urologue) , et bien d’autres encore souvent auréolés de leur titre de professeur ou de «chef de service», il en vient, innombrables, de toutes les spécialités: épidémiologistes, infectiologues, rhumatologues, cardiologues, cancérologues, physiologiste, etc.

Mais heureusement il existe encore un média qui informe et invite des scientifiques qui savent de quoi ils parlent.

Émission de France Soir « l’entretien essentiel » vidéo très intéressante :

Christian Vélot : maître de conférence en génétique moléculaire à l’université Paris-Sud, directeur scientifique du comité scientifique du Comité de recherche de l’information indépendante du génie génétique (CRIIGEN), il nous offre un exposé, au micro de Xavier Azalbert et revient sur la nature de ce virus qu’il qualifie de dangereux car présentant un grand nombre de symptômes différents.

Il se montre surpris de voir que pour lutter contre un virus qui nous réserve beaucoup d’incertitudes, on ait recours à des technologies pour lesquelles on n’a pas de recul.

Il revient sur les traitements précoces, notamment ceux préconisés par le professeur Didier Raoult, un virologue d’une pointure exceptionnelle et regrette qu’on ait balayé l’hydroxychloroquine qui n’a jamais tué personne pour lui préférer le Remdesivir, une molécule toxique et mutagène.

Le biologiste donne des explications très détaillées sur les différents types de vaccins mis sur le marché, vaccins qu’il divise en trois catégories selon la technique employée : vaccins à virus inactivé, vaccins à protéines recombinantes et vaccins génétiques.

Christian Vélot revient également sur les autorisations de mise sur le marché conditionnelles beaucoup trop rapides puisqu’une phase 3 prend normalement plusieurs années pour connaître l’immunotoxicité, la génotoxicité et l’intéraction avec le génome humain. Il regrette ces décisions et rappelle que « la sécurité est incompatible avec l’urgence ».

S’ensuivent des explications sur la nature de ce virus qui ne fait pas beaucoup de mutations mais des recombinaisons avec des virus qui ne sont pas de sa famille, une particularité qui l’amène à s’interroger sur l’échappement immunitaire, au rapport bénéficie/risque de la vaccination et de son efficacité.  

Enfin il déplore l’absence de la diversité de pensée dans les instances de décisions et dénonce des erreurs de la part de certaines autorités notamment des propos scientiquement faux du « Monsieur vaccin » Alain Fisher, responsable de la politique vaccinale pour la France.

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
650FollowersFollow
895SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE