5.9 C
Paris
jeudi, octobre 21, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Un salarié de Super U licencié pour avoir récupéré des pizzas qui allaient être jetées.

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Nathan K., 27 ans, était salarié au rayon charcuterie du Super U de Plascassier, dans les Alpes-Maritimes.

Vendredi 12 février 2021, à la fermeture du magasin, parmi les invendus du jour, il constate la présence de 3 pizzas arrivant à date limite de consommation le soir même.

Nathan décide alors de récupérer ces pizzas, qui allaient être jetées, pour les déposer dans la salle du personnel afin qu’elles puissent être consommées.

« J’en avais marre de devoir jeter des produits encore consommables alors que des personnes étaient dans le besoin », dit-il.

Tandis qu’il transporte les pizzas, Nathan est intercepté par un manager du magasin. Il est alors accusé de vol, mis à pied puis licencié pour « faute grave » fin février.

Voir la lettre de licenciement ci-dessous.

Hugo Clément

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
649FollowersFollow
900SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE