8.1 C
Paris
jeudi, octobre 21, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Explications concernant les banques, les émeutes, le vaccin, les projets des globalistes.

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

« Je m’appelle Catherine Austin Fitts, je suis l’éditrice du Rapport Solari, fondatrice et directrice générale des services de conseil en investissements Solaris. Je viens de publier une énorme étude intitulée l’« État de nos monnaies », et ce que j’ai décrit est le fait que pendant de nombreuses décennies le dollar a été la monnaie de réserve au sein d’un système bien implanté. Les banquiers centraux essaient d’introduire un nouveau système, mais il n’est pas encore prêt pour être mis en place. Nous sommes dans une période de grands changements et d’incertitudes où les banques centrales essaient de maintenir et d’allonger le système du dollar en attendant d’accélérer la mise en place du nouveau système. Ils doivent introduire le nouveau système sans que personne ne se rende vraiment compte de ce qu’il en est exactement. Nous avons donc eu un système de monnaie de réserve mondiale – le dollar – qui doit évoluer et changer. Les banquiers centraux essaient de mettre en place un nouveau système et pour ce faire, ils essaient de détendre l’ancien et d’accélérer le nouveau, ce qui rend la situation très chaotique car une grande partie du nouveau système a été testé et a fait l’objet de prototypes. Il implique de nombreuses industries différentes. Je décris donc le nouveau système comme la fin des monnaies. Nous introduisons, non pas une nouvelle monnaie, mais essentiellement un nouveau système de transaction qui sera entièrement numérique et qui sera essentiellement la fin des monnaies telles que nous les connaissons.

« Ce qu’ils essaient de faire est d’utiliser essentiellement tout l’argent de la planète. C’est donc énorme. C’est compliqué, c’est désordonné et le défi qu’ils doivent relever est de savoir comment commercialiser un système dont personne ne voudrait si les gens le comprenaient. Bien sûr la façon dont vous faites cela va avec une crise des soins de santé. Et pourquoi la crise des soins de santé va t-elle avec cela ? Parce qu’en général ces quelques personnes veulent contrôler le plus grand nombre de personnes. La question est de savoir comment on peut faire entrer tous les moutons à l’abattoir sans qu’ils ne s’en rendent compte et sans qu’ils résistent.

« Donc la chose parfaite, ce sont les ennemis invisibles. Donc nous avons eu la guerre contre le terrorisme, vous savez avec les terroristes invisibles et puis maintenant nous avons un virus. C’est parfait parce qu’il est invisible. »

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
649FollowersFollow
900SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE