8.9 C
Paris
dimanche, octobre 24, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Incendie d’un centre de vaccination dans les Hautes-Alpes : la piste criminelle privilégiée

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Le centre de vaccination aménagé dans une salle communale de Gap a été détruit par le feu dans la nuit de mardi à mercredi. Les enquêteurs privilégient désormais la piste criminelle, notamment en raison de la manière dont le mobilier incendié semble avoir été réuni au centre de la pièce.

Le centre de vaccination de Gap, le plus important des Hautes-Alpes, a été partiellement détruit par le feu dans la nuit de mardi à mercredi, ont annoncé les autorités, qui privilégient l’hypothèse d’un incendie volontaire. « La piste criminelle prend un peu plus d’épaisseur que ce matin » a indiqué à l’AFP le procureur de Gap, Florent Crouhy en fin de journée, notamment « parce qu’une porte a été forcée ».

L’incendie, observé vers 3h30 et rapidement éteint par les pompiers, a endommagé les installations qui transformaient cette salle communale de 400 mètres carrés en centre de vaccination contre le Covid-19, sans que les murs aient été endommagés, a précisé mercredi matin le maire de la ville, Roger Didier. La « disposition intérieure » du mobilier utilisé pour organiser la vaccination, désormais consumé, suggère qu’il a été « regroupé », ce qui « laisse à penser » qu’il pourrait d’agir d’une dégradation volontaire, a ajouté le procureur.

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
651FollowersFollow
898SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE