6 C
Paris
jeudi, décembre 2, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Canada.Consternation après la découverte des restes de 215 enfants sur le site d’un pensionnat autochtone

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Le pays est sous le choc après qu’une enquête a permis de découvrir les restes de plus de deux cents enfants sur le site d’un ancien pensionnat de la ville de Kamloops, en Colombie-Britannique. Une découverte douloureuse, mais qui n’étonne pas l’Assemblée des Premières Nations.

La chef de la Première Nation Tk’emlups te Secwépemc a confirmé le 27 mai que les restes découverts sur le site d’un ancien pensionnat sont ceux de 215 enfants autochtones qui avaient été scolarisés dans cet établissement jusqu’en 1969, rapporte Kamloops This Week, un hebdomadaire de Colombie-Britannique, dans l’ouest du Canada.

Certains des enfants identifiés n’avaient que 3 ans, précise la chef de cette nation autochtone, Rosanne Casimir. Elle qualifie la découverte de perte impensable”, qui n’avait jamais jusqu’alors été documentée.

“Compte tenu de la taille de l’établissement, qui a compté jusqu’à 500 élèves inscrits et le fréquentant à tout moment, nous comprenons que cette perte confirmée touche les communautés des Premières Nations de la Colombie-Britannique, mais aussi d’ailleurs”, a-t-elle ajouté.

Des enfants “jamais revenus à la maison”

“Nos cœurs sont brisés”, a réagi le dirigeant de l’Autorité sanitaire des Premières Nations, Richard Jock. Sur son site web, il déclare : “Le fait que cette situation existe n’est malheureusement pas une surprise et illustre les effets néfastes et durables…

Courrier international

Karine
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
659FollowersFollow
917SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

en direct actuellement cliquez ici pour suivre
OFFLINE