22.8 C
Paris
jeudi, juin 17, 2021

Faire un don

Deux gardiens de prison qui s’occupaient de garder Jeffrey Epstein ont admis avoir falsifié des documents.

Les deux gardiens de prison qui s’occupaient de garder Jeffrey Epstein la nuit de sa mort dans une prison de New York ont admis avoir falsifié des documents.

Les travailleurs pénitentiaires, Tova Noel et Michael Thomas, ont été accusés d’avoir dormi et navigué sur Internet au lieu de surveiller Epstein la nuit où il s’est enlevé la vie en août 2019.

Ils ont été accusés d’avoir menti sur les dossiers de la prison pour donner l’impression d’avoir effectué les contrôles requis sur le financier avant qu’il ne soit retrouvé dans sa cellule. Le médecin légiste de New York a déclaré que la mort d’Epstein était un suicide.

Avec les procureurs, ils concluront un accord de poursuite différée avec le ministère de la Justice et ne purgeront pas de peine de prison , selon une lettre des procureurs fédéraux qui a été déposée dans les documents judiciaires vendredi.

Noel et Thomas seraient plutôt soumis à une libération supervisée, 100 heures de travail communautaire et seraient tenus de coopérer pleinement à une enquête en cours menée par l’inspecteur général du ministère de la Justice.

ApNews

Documents non censurés de l’affaire Epstein

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
550FollowersFollow
721SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE