22.8 C
Paris
jeudi, juin 17, 2021

Faire un don

« Dépêche-toi esclave »: un livreur Uber Eats victime de racisme porte plainte contre une cliente

RACISME – “Dépêche-toi esclave. Je vais te donner 1 centime tu mérite que ça” (sic). Un livreur travaillant pour la plateforme Uber Eats à Laval en Mayenne a reçu un message violent et raciste de la part d’une cliente alors qu’il s’apprêtait à livrer sa commande, rapporte France Bleu ce jeudi 20 mai. “Blessé moralement”, Yaya, le livreur de 34 ans originaire de Guinée-Conakry, a porté plainte pour “injure non publique en raison de l’origine” au commissariat de Laval.

Les faits se sont déroulés le 14 mai vers 20h, toujours selon les informations de France Bleu. “Une fois qu’on a accepté une commande, le client voit notre photo directement sur l’écran”, explique le livreur montrant au passage à la radio locale un taux de 98% de satisfaction pour 2.796 commandes livrées. “Nous, on voit seulement son nom et son numéro de téléphone : on ne voit pas son visage”.

Après avoir reçu le message, il a décidé de ne pas livrer la commande, “parce que ces insultes, c’est insupportable”, a-t-il détaillé, avant d’ajouter: “Une fois arrivé là-bas, on peut se bagarrer”. Le livreur a également appelé la plateforme Uber Eats qui s’est chargée d’annuler la commande de la cliente: “On est dans un pays de droits, je ne pouvais pas faire justice moi-même”, a-t-il confié….

Lire la suite de l’article sur huffingtonpost

Karine
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
550FollowersFollow
721SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE