11.4 C
Paris
jeudi, septembre 23, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Vidéo – Haiti « Je mange de la boue parce que je n’ai pas le moyen d’acheter un kilo de riz »

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

Confrontés à une grande pauvreté et à la faim, les Haïtiens sont contraints de transformer la boue pour survivre.

L’impérialisme et la corruption en sont la cause . Chaque année, les animaux d’élevage reçoivent suffisamment de soja, de maïs et de céréales pour nourrir 800 millions de personnes affamées.

Karine
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
647FollowersFollow
897SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE