9.6 C
Paris
jeudi, mai 6, 2021

Faire un don

Vous avez aimé le variant brésilien, vous allez adorer le variant indien.

New Delhi : Alors que la situation du coronavirus en Inde est devenue sombre, les médecins ont observé que la deuxième vague de la maladie touche les enfants, en particulier entre un et cinq ans.

Qualifiant la situation de « très dangereuse », les pédiatres ont affirmé que le virus a un impact sur le nouveau-né et les jeunes.

S’adressant à un quotidien de premier plan, le Dr Dhiren Gupta, pédiatre à l’hôpital Sir Ganga Ram, a indiqué que le nombre d’enfants admis à l’hôpital a été multiplié par cinq par rapport à 2020.

« Cette fois, le Covid est également observé chez les enfants… les enfants de quelques jours sont également infectés », a déclaré le Dr. Ritu Saxena, chef du service des urgences à l’hôpital.

Delhi a enregistré 16 699 nouveaux cas de COVID-19 avec une forte augmentation du taux de positivité à plus de 20 %, et 112 décès jeudi, selon les données partagées par le ministère de la Santé. Le taux de positivité est de 20,22 %, le plus élevé à ce jour à Delhi, tandis que le nombre de décès enregistré à ce jour est de 11 652.

India

Karine
Si ceux qui disent du mal de moi savaient exactement ce que je pense d'eux, ils en diraient bien davantage.

Laisser un commentaire

également sur

51,751FansLike
548FollowersFollow
676SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

+