13.6 C
Paris
dimanche, octobre 24, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Après un Ségur de la santé, les hôpitaux manquent toujours de lits.

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

« Où sont les 12 000 lits de réanimation dont nous a parlé Olivier Véran cet été ? ». Les acteurs de la santé ont vite compris que ce chiffre était virtuel : le ministère de la Santé a bel et bien recensé 12 515 lits « mobilisables » en cas de besoin sur l’ensemble du territoire.

Mais pour les faire fonctionner, il faudrait embaucher des milliers de personnels de santé : douze infirmiers spécialisés, six aides-soignants, trois médecins et presque autant d’internes sont en effet nécessaires pour faire « tourner » une douzaine de lits.

« Nous sommes le seul pays au monde à avoir continué à fermer des lits en pleine pandémie. Certains infirmiers se sont sentis broyés. Il ne faut pas s’étonner que le nombre de postes vacants (7500 avant le Ségur) ait été multiplié par quatre depuis. »

François Ruffin

Les infirmiers de bloc opératoire fuient aussi les blocs opératoires par manque de reconnaissance et de considération !
La crise COVID19 a amplifié le phénomène mais il commencé bien avant.
La marchandisation du soin avec une gestion à flux tendu des ressources est un fléau. ( Collectif Inter-blocs)

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
651FollowersFollow
898SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE