l’éveilleur

Le fric c’est chic, l’enquête journalistique Openlux

En pleine crise économique et sociale, plusieurs médias européens ont révélé l’ampleur des paradis fiscaux en Europe.

« Le Luxembourg, paradis fiscal au sein de l’Union Européenne ? »

Thierry Breton :
« Non. C’est fini ça. »

Le déni dans toute sa splendeur !
Ou comment l’enquête #OpenLux tente d’être invisibilisée (ou quasi) par le pouvoir et les mass médias.

l’enquête internationale coordonnée par Le Monde sur le Luxembourg, coffre-fort de l’Europe.

Tout d’abord, #OpenLux, c’est quoi ?
Une enquête de plus d’un an menée par 17 médias internationaux, sur la base de millions de documents récemment rendus publics par le Luxembourg, mais peu accessibles.

Plus de la moitié des sociétés du Luxembourg sont des sociétés offshore
▪ 90 % sont contrôlées par des non-Luxembourgeois
▪ Leurs actifs > 6 500 milliards € .

279 milliardaires de la liste Forbes apparaissent nommément dans #OpenLux
▪ Mais également 37 des 50 familles françaises les plus fortunées
▪ 157 nationalités sont représentées parmi les propriétaires de sociétés luxembourgeoises.

Un exemple saisissant de l’artificialité des sociétés au Luxembourg: dans un même immeuble, au 6 de rue Eugène-Ruppert, plus de 1 804 entreprises différentes sont enregistrées !
Nous avons trouvé un administrateur qui gère plus 385 sociétés à la fois !

Dans son éditorial du jour, le directeur du Monde écrit :
« En n’osant pas nommer les choses (un paradis ou une évasion fiscale, une société offshore) on ne s’attaque pas aux questions qui minent nos démocraties. »

une étude très inquiétante réalisée à partir des données d’OpenLux par l’ONG Transparency International et le collectif Anti-Corruption Data Collective montre que 80 % des fonds d’investissement luxembourgeois (qui brassent ≈ 5 000 milliards €) n’ont pas de propriétaire identifié.

Une très forte présence des Français parmi les propriétaires de sociétés luxembourgeoises.
Chiffre étonnant : il y a plus de Français que de Luxembourgeois qui détiennent des sociétés au Grand-Duché !

Thread de Maxime Vaudano enquête de Denis Robert, Edperrin, Nicolas Cori , Yan Philippin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :