Coronavirus

L’ivermectine tue le virus en 48 heures.

Une seule dose de cet antiparasitaire bien connu, l’ivermectine, éradique, in vitro, tout le matériel génétique du virus en 48 heures et peut donc arrêter la croissance du virus SARS-CoV-2 – en culture cellulaire.

C’est la découverte de cette équipe australienne, de l’Université Monash (Melbourne) publiée dans la revue Antiviral Research.

On attend les prochaines étapes qui vont consister à valider cet effet in vivo et chez l’Homme, et à déterminer le « bon » dosage humain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :