Gilets Jaunes

Castaner et Lallement devront répondre de ma mutilation

Le 8 décembre 2018, ma main a été arrachée par une GLI_F4 sur la place de la Mairie de Bordeaux , lors de l’acteIV des Gilets Jaunes.
Cette grenade avait, déjà à l’époque, été déclaré trop dangereuse pour être utilisée dans le cadre du maintien de l’ordre, et donc interdite.

Une note interne avait pourtant circulé, autorisant les forces de l’ordre à les utiliser jusqu’à épuisement des stocks, malgré la reconnaissance de la dangerosité de ces armes de catégorie arme de guerre.

Le préfet de l’époque, Didier Lallement, aujourd’hui Préfet de Paris ainsi que l’ex-ministre de l’intérieur Castaner devront répondre de ma mutilation devant les tribunaux !

Après un classement sans suite par le procureur de la République, la réouverture de ma plainte par le procureur général de Bordeaux a abouti à l’ouverture d’une instruction.

Après avoir été repoussé deux fois pour raison sanitaire la première audience va finalement avoir lieu !

Face à cette instruction, j’aurais besoin de tout le soutien que vous pourrez m’apporter, l’épreuve est difficile mais je suis déterminé à l’affronter jusqu’au bout !
Rendez vous Mardi 12 janvier au tribunal de Bordeaux , Parvis des droits de L’homme à 14h !!!

Antoine Boudinet

2021-01-12T14:00:00

  jours

  heures  minutes  secondes

jusqu’à

Soutenir Antoine Parvis des droits de l’homme Bordeaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :