Culture

La volonté d’exister

Comment Xavier Niel, l’homme qui a fait la carrière d’Emmanuel Macron, a fondé sa fortune sur l’exploitation des femmes, mêlant recrutement de prostituées, rapports incestuels avec l’Etat, rapports non-consentis, systèmes de proxénétisme et consanguinité avec les politiciens ?

C’est un ouvrage terrifiant que publie la courageuse Claudia Tavares, recrutée par celui qui, alors âgé de 28 ans, deviendrait le gendre de la plus grande fortune de France, le propriétaire du Monde, de l’Obs, de Télérama, l’investisseur fondateur de Médiapart, avant de lancer Emmanuel Macron et d’en devenir l’un des plus proches confidents.

Claudia Tavares m’a tout montré. Les contrats de travail, les enregistrements, les discussions avec ses anciennes compagnes. Elle et d’autres employées de Xavier Niel m’ont raconté les combines pour échapper aux juges d’instruction, pour récolter tous les vendredi des centaines de milliers de franc dans des sex shop qui servaient de couverture à des réseaux de proxénétisme, les rapports infernaux qui s’imposaient au travail.

Elles m’ont permis de comprendre, alors que j’écrivais Crépuscule, comment cet homme est devenu si puissant, et a été capable de propulser la carrière de celui dont il me dirait, en 2013, qu’il voulait devenir Président.

Emmanuel Macron, qu’il a aujourd’hui hebdomadairement au téléphone, à qui il aura présenté Mimi Marchand, qu’il n’aura cessé d’inviter en ses écoles, ses halles, afin de soutenir sa campagne. Emmanuel Macron, qui lui proposerait en retour de devenir candidat En Marche à la Mairie de Paris, qui protégerait son beau-père, Bernard Arnault, première fortune mondiale et propriétaire de LVMH, plus grand annonceur français, du Parisien, des Echos, en faisant rédiger une lettre lors de l’affaire Tiffanies, dînant hebdomadairement avec lui auparavant, entre Bercy et la rue Barbet de Jouy, grâce à l’intermédiation de Brigitte Macron, qui utiliserait tous ces liens pour faire taire les rumeurs qui courraient alors sur son mari.

C’est un ouvrage dont vous n’entendrez parler nulle part. Un ouvrage qui pourtant ajoute une pièce essentielle afin de comprendre comment se font les destins et fortunes dans Paris, pourquoi les milliardaires rachètent les médias et se relient à des politiciens.

C’est un livre à acheter et à soutenir, car Claudia Tavares prend d’immenses risques en le publiant. Elle a mis sa vie en jeu. Elle a le courage des grands.

Juan Branco

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :