Coronavirus Le billet de Serge Politique

L’hôpital ce sont les soignants qui en parlent le mieux

Le 10 Juillet 2020 : le docteur Arnaud Chiche, médecin anesthésiste réanimateur, du CH de Tourcoing pousse un « coup de gueule » sur son profil facebook.Sa publication concerne le Ségur de la Santé, elle devient virale! Elle est notamment partagée par le docteur Sabrina Benhali.

Durant la crise de la Covid-19, en coopération avec d’autres médecins et sa direction, Arnaud Chiche a réussi à mobiliser de nouveaux effectifs.
Il s’est organisé avec ses équipes pour assurer le parcours de soins des patients. Il en a « bavé », comme tous ceux qui travaillent dans le secteur de la santé et s’y est investi sans fléchir. A cette occasion, il a aussi été le témoin du courage incroyable des soignants ! C’est pourquoi, le 21 juillet, alors que le comité Ségur a rendu sa copie et annonce la signature de certains syndicats, c’est le choc ! Non seulement les accords sont centrés sur l’hôpital public, mais en plus, ils sont insuffisants, incomplets oubliant un pan complet des acteurs de la Santé. La ville et les sages-femmes en sont l’exemple.

Le 27 juillet 2020, alors que des accords ont été signés par certains syndicats, qu’une nouvelle crise sanitaire se profile, le docteur Arnaud Chiche, entouré de 7 autres professionnels de santé, créé le Collectif Santé en Danger, groupe sur le réseau social Facebook.

Le Collectif a peine créé, dénombre 83 000 Membres en l’espace de quinze jours, puis 127 000 à un mois jusqu’à atteindre à l’heure actuelle plus de 170000 membres. Ce nombre ne cesse de croître et ce sans que le Collectif ne sollicite de nouveaux adeptes. Il regroupe non seulement des professionnels de santé issus du tous les secteurs : Public, Privé, Libéral et Médico-social mais aussi des syndicats, des associations, des collectifs tout comme des usagers de la Santé. Le Collectif est également soutenu par des élus, Sénateurs, Députés et Maires.

Le Collectif Santé en Danger se veut être le relai de la parole des acteurs du soin, être le trait d’union entre toutes les institutions syndicales, collectives et associatives de professionnels de santé.

Infos pratiques

https://www.facebook.com/groups/287566348977590/

https://collectif-sed.org

Les adresses @ mises à la disposition des soignants du collectif :

collectifsed@gmail.com
revendicationssed@gmail.com
temoignagesed@gmail.com

soutien.collectifsed@gmail.com

videocollectifsed@gmail.com

jesuiscollectif@gmail.com

alertesanitairesed@gmail.com

La pétition pour un Ségur 2 :

https://www.change.org/CollectifSantéenDanger

Programme d’actions et revendications

✓ Obtenir la réouverture d’un SEGUR 2 pour tous les soignants, hospitaliers ou non, public ou privé, salariés ou libéraux ainsi que pour les soignants du milieu médico-social. Les accords obtenus en juillet sont incomplets et insuffisants.

✓ Démontrer la complémentarité d’action des structures représentatives (qui se déclinent entre collectifs informels ou non, comités professionnels, associations et syndicats de soignants, …) et leur capacité à porter une réponse unitaire, représentative et structurée via un unique collectif.

✓ Obtenir la construction d’un nouveau cadre réglementaire qui assure une description opérationnelle de la réalité du travail des soignants du système de santé français et pour toutes leurs modalités d’exercice, hospitalières ou non.

✓ Contribuer à la définition des modalités d’une juste valorisation de la réalité du travail soignants, en particulier dans leurs engagements pour la continuité des soins et la permanence des soins (que cela soit à l’hôpital public ou non et en dehors de l’hôpital sur le territoire).

✓ Favoriser l’ouverture de négociation sur une juste valorisation de la réalité du travail des soignants avec les représentations professionnelles élues porteuses des revendications du collectif.

Le Collectif Santé en Danger est pacifiste. Il n’appelle ni à la grève, ni aux manifestations de rue.

1) Territorialisation de la Santé

Les patients doivent retrouver une place centrale dans le système de soin français. Ils doivent pouvoir bénéficier de soins de qualités dispensés en toute sécurité: mais pas au détriment des soignants!

Pistes envisagées:

La crise sanitaire que nous avons traversé nous a montré que le système de Santé ainsi que les soignants, étaient des acteurs incontournables de la société.

La Santé se veut accessible à tous, gratuite, elle se doit d’être respectée: respect des professionnels de Santé, respect des patients!

Les problématiques ont été maintes fois identifiées par les acteurs du terrain. Il est plus que nécessaire de nous associer aux prises de décisions concernant la gestion des différentes structures de soin. Des assemblées territoriales de la Santé pourraient être une solution.
Le système de santé ne peut plus être axé sur les bénéfices et la rentabilité. La Santé du peuple français n’a pas de prix! La qualité de prise en charge doit être une priorité,

« soignons » bien les soignants pour qu’ils puissent soigner correctement les patients.

3 axes majeurs :

1) Remise à niveau du système de santé :

En prenant en compte les revendications des acteurs de la santé, des professionnels du terrain. Qui de mieux qualifié pour faire remonter toutes les informations sanitaires territoriales? Une gouvernance décentralisée et organisée au niveau territorial est une nécessité!

Le développement de la Santé doit se faire dans une préoccupation constante de logique économique durable et relocalisee.

2) Que veut la Société, que veulent les français?

Des prises en charges rapides et de qualités.
Une homogénéisation des coûts relatifs aux soins prodigués dans les différents établissements et secteurs sanitaires.
Ils ne veulent pas d’une marchandisation de la Santé, ni d’une médecine à deux vitesses.
La société a besoin d’un système de soin secure avec une gradation de l offre correctement décrite armée et financée, une couverture nationale opposable, des innovations mais surtout de la réactivité.

3) Solutions :

-Un développement massif de promotion de la Santé par la prévention et l’éducation.

– Une diminution du nombre de médecins intérimaires « mercenaires » et une augmentation de l’attractivité à l’hôpital.

– Une diminution des charges administratives permettant d’augmenter le temps passé en soin et la fluidité médicale.

– Le développement de la Santé doit se faire dans une logique et une préoccupation durable!

– L’accès aux cursus de formation des professionnels de la Santé doit être facilité et à moindre coût. Une ouverture des quotas s’impose!

– La production locale française nous permettrait également de ne plus être confrontés aux problématiques matérielles que nous avons pu rencontrer et rencontrons toujours actuellement.

Des patients pris en charge rapidement sont des patients qui se rétablissent plus rapidement permettant une réduction du nombre et de la durée des arrêts de travail et entraînant une diminution de la durée d’indemnisation par la sécurité sociale et par les entreprises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :