8.9 C
Paris
dimanche, octobre 24, 2021

Faire un don

L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture du crâne

Apolline de Malherbe épinglé par le CDJM

Soutenez Le Réveil Citoyen média 100% indépendant

23 personnes ont saisi le Conseil de Déontologie Journalistique et de Médiation « CDJM » suite à l’entretien de M. Juan Branco, mené par Mme Apolline de Malherbe, dans l’émission « Bourdin direct », diffusée le 17 février 2020 sur BFMTV.

Beaucoup considérant que la dernière phrase dite par Apolline de Malherbe

« plus on vous entend et plus on se demande si Piotr Pavlenski n’est pas que l’exécutant et vous le manipulateur »​ est diffamatoire.

Par courrier du 10 mars, le CDJM a informé BFMTV, en la personne de sa directrice de la rédaction, de ces saisines, avec copie à Mme Apolline de Malherbe.

A ce jour, aucune réponse présentant la position de BFMTV n’est parvenue au CJDM.

Le délai ouvert pour apporter des arguments contradictoires étant d’un mois (et prolongé en raison du confinement), il apparaît que le principe du contradictoire a été respecté et que le CDJM, conformément à ses statuts, est en mesure de prononcer un avis sur les dites saisines.

Analyse du CDJM

Malgré le ton de la journaliste et sa tendance à ne pas laisser M. Branco aller au bout de ses réponses, le CDJM ne peut affirmer que, dans le cas d’espèce, les reproches de manque d’objectivité, d’animosité et d’agressivité sont factuellement justifiés.

Les entretiens journalistiques ne sont pas des interrogatoires policiers. Or, dans le cas présent, la sélection des faits invoqués par la journaliste, sa manière de poser des questions, le choix des termes qu’elle utilise (​« instigateur », « manipulateur »…)​ , sa propension à impliquer à tout prix l’avocat dans la commission des faits reprochés à son client contredisent l’exigence d’impartialité.

La dernière phrase ​« plus on vous entend et plus on se demande si Piotr Pavlenski n’est pas que l’exécutant et vous le manipulateur », formulée en fin d’entretien, sans possibilité de réponse pour l’invité, ne répond pas à ces exigences et constitue un manquement certain aux règles déontologiques applicables.

En conclusion Le CDJM déclare par consensus les saisines partiellement fondées

Nous attendons avec impatience la réponse de BFM TV sur ce sujet !!!

Lire l’avis complet et détaillé du CDJM

Serge
Fondateur et administrateur du média le Réveil Citoyen, ni droite ni gauche, un seul objectif : alimenter le débat libre dans la sphère publique autour des grands sujets mondiaux et locaux

Laisser un commentaire

également sur

52,125FansLike
651FollowersFollow
898SubscribersSubscribe
- Advertisement -

aléatoire

En Direct cliquez ici
OFFLINE