Gilets Jaunes

Alexander Samuel mis en garde à vue 48 heures sans raisons

Alexander Samuel, le biologiste qui enquête sur les gaz lacrymogènes depuis des mois, arrêté et mis en garde à vue 48 heures sans raisons, alors qu’il allait rejoindre une amie.

Il a été perquisitionné, tout son matériel informatique et les données de son enquête ont été saisie

Le prétexte ? Avoir participé à une action d’extinction rébellion dont il n’avait pas même connaissance.

La question de l’effet des gazages répétés sur la santé, qui n’avait jamais fait l’objet d’études scientifiques, commence à monter.

Qui gêne-t-elle ?

M. Samuel est sorti, classement sans suite à l’appui.

Il n’avait pas participé à l’action dont on l’accusait. Aucun élément ne permettait de justifier son arrestation, en pleine journée, alors qu’il marchait.

48h en cellule sans raison. Une perquisition.

A quoi joue-t-on ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :